La Géométrie des Mouvements
May 7, 2018 — Published by Amazon
Excerpts for Download Volume I - Les Mouvements comme Geometrie des anciens aux modernes, d’Aristote à Einstein en passant par Galillée, nous ont obligé à repenser ces catégories aristotéliciennes pour finalement les abandonner et les remplacer par des structures plus rafinées. Ces abandons nous ont coûté car ils ont contredit notre intuition de proximité des choses et de leur évolution. On parle d’abandon de l’Espace ou du Temps, mais au delà des mots que cela recouvre-t-il ? Peut on localiser et capturer ces ruptures épistémologiques qui nous ont conduit de la physique de l’équilibre aristotélicien à la dynamique de la relativité restreinte d’Einstein ? C’est ce que nous proposons dans ce premier volume d’une exploration de la Géométrie des Mouvements. Nous identifions trois ruptures correspondant à Aristote, Galilée et Einstein. Nous savons leur associer à chacune un Groupe de Transformations, du substrat commun au mouvement des choses que l’on nomme Espace-Temps. Chacun de ces groupes capturant l’essence de la Mécanique qui est lui est associée et qui la dote du statut de Géométrie au sens de Felix Klein.
 
Au commencement de la Physique est le mouvement, car « La nature est principe de mouvement et de changement » ainsi que l’écrit Aristote. Et parmi ces divers changements, celui qui nous intéresse : le « mouvement selon le lieu ». Aristote est le premier qui en propose le cadre formel en introduisant les catégories naturelles intuitives de Temps et de Lieu, ce qu’au-jourd’hui nous nommons Espace. Mais, les découvertes successives sur la nature du monde,